mercredi 27 juin 2012

Bleu d'Encre n°27

J'ai eu l'excellente surprise, tout à l'heure, de trouver dans ma boite un exemplaire du numéro d'été de la revue Bleu d'Encre, dans lequel deux de mes histoires de sorcellerie ont été publiées. Il s'agit de La Danseuse sacrée (ma dix-septième histoire) et de La Tourmentine (ma huitième). J'aimerais avant tout via ce billet adresser mes remerciements à Claude Donnay, son éditeur, pour ainsi offrir une tribune à ma plume.
Je ne peux par ailleurs que vous recommander cette revue basée non loin de chez moi, à Dinant. J'avoue ne pas encore avoir trouvé le temps de la lire de couverture à couverture, mais ce que j'en ai vu m'a beaucoup plu.

Le point négatif est que du temps s'est évidemment écoulé entre la rédaction de ces deux poèmes et leur publication, si bien que leurs vices me sautent désormais aux yeux (inutile d'aller les relire, par courtoisie envers Bleu d'Encre, ils ont été supprimés de ce blog ; il faudra donc acheter la revue afin de les retrouver). Mais qu'importe ces défauts, l'essentiel est que je puisse partager mon univers avec de nouveaux lecteurs.

lundi 18 juin 2012

100 histoires de sorcellerie : poème n°33

Juste un dizain de plus. Voilà qui m'amène (presque) au tiers de l'objectif final.


Dansons à la lune gibbeuse

Ami lecteur, souvent je t'ai parlé
Des mauvais us qu'ont parfois les sorciers.
Je ne voudrais que de là on déduise
Erronément que leurs desseins ne visent
Qu'à exercer cette méchanceté.
Remarques-tu ces bien beaux étrangers
Hantant les bals à la lune gibbeuse ?
Ceux-là sont là pour faire des heureuses ;
Car si l'amant a vite disparu
Toujours il laisse une bourse d'écus.

16/06/2012

Cette histoire a été mise en musique par Vieufou. Un grand merci à lui !
Cliquez ici pour voir la vidéo.